< Association franco-méditerranéenne de Pneumologie

ouverture du congrès

publié le : 24 avril 2014

Cérémonie d’ouverture

Retrouvez toutes les photos du congrès dans la rubrique Album : souvenirs 2014


Chers Amis Chers confrères

C’est toujours un moment de joie quand nous nous retrouvons dans un congrès de l’A.F.M.P., un RDV attendu avec impatience pour nous rencontrer et échanger notre savoir dans un esprit amical et confraternel.

10 ans sont passés, et l’A.F.M.P. continue sa réussite et sa mission malgré les difficultés de financement et l’insécurité dans la méditerranée.
L’A.F.M.P. qui réunit les médecins sans distinction d’origine, de race ou de croyance appelle à une « cohabitation intelligente » de toutes les différences (de la rencontre naît la tolérance).
La langue française est là pour nous réunir et faciliter nos échanges scientifiques et culturels

L’A.F.M.P. est un espace laïc, elle garantit un état de neutralité mutuelle dans lequel se rencontrent, se croisent, s’associent ou s’ignorent les différences individuelles et collectives, cette neutralité étant fondée sur le principe du respect absolu de l’Autre en tant qu’être humain et donc sur le principe de la liberté absolue d’être, de conscience et de pensée.

Nous continuons (modestement) à œuvrer pour rendre l’Homme meilleur et davantage humain. Nous continuons à occuper le terrain.

Les « barbares » sont ceux qui dépossèdent l’Homme de son humanité. Rien n’est aujourd’hui plus barbare que la logique du capital, dont l’extension désormais planétaire réduit l’Homme à une machine à produire et à consommer, généralise le règne des valeurs marchandes, éradique les identités culturelles et les modes de vie différenciés. Cette logique ne connaît d’autre ressort que la recherche du profit matériel. Le totalitarisme du système ultralibéral actuel fait de l’école et de l’hôpital des entreprises et de l’éducation et la santé des marchés. Nous appelons à Humaniser la mondialisation et Globaliser les Solidarités.
L’année dernière nous avons organisé notre congrès à Samarkand dont vous gardez les meilleurs souvenirs. Cette année aussi nous devions quitter la méditerranée et venir à Dubrovnik. J’en profite pour saluer nos amis algériens et marocains. Que vos pays soient épargnés.

Bon congrès.

Laurent Soukarié